Limitation de vitesse – USA – 1974

À la suite du choc pétrolier d’octobre 1973, le congrès américain vote l’ « Emergency Highway Energy Conservation Act » le 2 janvier 197415. Une limite de vitesse nationale de 55 miles par heure est adoptée, dont l’application est liée au financement des autoroutes.

« Emergency Highway Energy Conservation Act »

De 1973 à 1987 limitation de vitesse à 55mph (USA)

À la suite du choc pétrolier d’octobre 1973, le congrès américain vote l’ « Emergency Highway Energy Conservation Act » le 2 janvier 1974 15.

En découle le NMSL (National Maximum Speed Limit Law) qui limite les vitesses sur les autoroutes à 55 mph. Cette limitation ne s’impose pas aux États, mais ceux-ci perdent toutes les subventions fédérales liées aux interstate highways s’ils ne l’appliquent pas16. Ils l’adoptent tous dans le trimestre suivant17.

Cette limitation de vitesse de 55 mph, équivalent à 89 km/h, aurait permis de préserver entre 3 000 et 5 000 vies par an14.

1987 : passage à 65 mph

En 1987, le STURA (Surface Transportation and Uniform Relocation Act) permet de hausser la limitation de vitesse à 65 mph, soit 105 km/h sur les routes inter-États rurales18. 40 États adoptent cette nouvelle limite de vitesse durant les années 1987 et 198817. On constate une hausse de la mortalité routière de 2 000 personnes entre 1987 et 199014.

Depuis 1995 : retour à une limite de vitesse par État

En 1995, le président Bill Clinton signe un projet de loi supprimant le contrôle fédéral sur les limites de vitesse.

Le 8 décembre 1995le congrès américain abroge la limitation de vitesse fédérale sur autoroute dans le cadre du NHS (National Highway System Designation Act) et redonne ainsi à chaque État la faculté de définir lui-même les limitations de vitesse sur toutes les routes de son territoire19.

La majorité des États augmentent rapidement leur limite de vitesse sur autoroute, certains jusque 75 mph20. La mortalité routière de 12 de ces États pris comme témoin de ce phénomène augmente immédiatement19. Plus généralement, le nombre de tués augmente de 9 à 17% selon les États14 ; Parmi eux, le Montana se distingue en adoptant une limitation de vitesse non définie numériquement mais variable selon les conditions de circulation (les conducteurs doivent adopter une conduite « raisonnable et prudente »21.

Compteur MPH – km/h

Une évolution mortelle

Une étude ultérieure confirme cette évolution négative pour les années 1997-1999, pour l’ensemble des États concernés, évaluant le nombre de tués supplémentaires induits par ces changements à près de 4 000 personnes pour ces deux années22.

En 2017, une nouvelle étude affirme que 1934 personnes ont été tuées à cause de l’augmentation des limitations de vitesse23. Selon une autre étude de 2019, une augmentation de vitesse de cinq miles par heure est suivie d’une augmentation de 8% des tués sur les routes inter-États et les routes sans croisement à niveau, et d’une augmentation de 3% de la mortalité sur les autres routes23.

Visited 99 Times, 1 Visit today

CASCARET information

Vous pourriez aimer...

Limitation de vitesse – USA – 1974

À la suite du choc pétrolier d’octobre 1973, le congrès américain vote l’ « Emergency Highway Energy Conservation Act » le 2 janvier 197415. Une limite de vitesse nationale de 55 miles par heure est adoptée, dont l’application est liée au financement des autoroutes.

« Emergency Highway Energy Conservation Act »

De 1973 à 1987 limitation de vitesse à 55mph (USA)

À la suite du choc pétrolier d’octobre 1973, le congrès américain vote l’ « Emergency Highway Energy Conservation Act » le 2 janvier 1974 15.

En découle le NMSL (National Maximum Speed Limit Law) qui limite les vitesses sur les autoroutes à 55 mph. Cette limitation ne s’impose pas aux États, mais ceux-ci perdent toutes les subventions fédérales liées aux interstate highways s’ils ne l’appliquent pas16. Ils l’adoptent tous dans le trimestre suivant17.

Cette limitation de vitesse de 55 mph, équivalent à 89 km/h, aurait permis de préserver entre 3 000 et 5 000 vies par an14.

1987 : passage à 65 mph

En 1987, le STURA (Surface Transportation and Uniform Relocation Act) permet de hausser la limitation de vitesse à 65 mph, soit 105 km/h sur les routes inter-États rurales18. 40 États adoptent cette nouvelle limite de vitesse durant les années 1987 et 198817. On constate une hausse de la mortalité routière de 2 000 personnes entre 1987 et 199014.

Depuis 1995 : retour à une limite de vitesse par État

En 1995, le président Bill Clinton signe un projet de loi supprimant le contrôle fédéral sur les limites de vitesse.

Le 8 décembre 1995le congrès américain abroge la limitation de vitesse fédérale sur autoroute dans le cadre du NHS (National Highway System Designation Act) et redonne ainsi à chaque État la faculté de définir lui-même les limitations de vitesse sur toutes les routes de son territoire19.

La majorité des États augmentent rapidement leur limite de vitesse sur autoroute, certains jusque 75 mph20. La mortalité routière de 12 de ces États pris comme témoin de ce phénomène augmente immédiatement19. Plus généralement, le nombre de tués augmente de 9 à 17% selon les États14 ; Parmi eux, le Montana se distingue en adoptant une limitation de vitesse non définie numériquement mais variable selon les conditions de circulation (les conducteurs doivent adopter une conduite « raisonnable et prudente »21.

Compteur MPH – km/h

Une évolution mortelle

Une étude ultérieure confirme cette évolution négative pour les années 1997-1999, pour l’ensemble des États concernés, évaluant le nombre de tués supplémentaires induits par ces changements à près de 4 000 personnes pour ces deux années22.

En 2017, une nouvelle étude affirme que 1934 personnes ont été tuées à cause de l’augmentation des limitations de vitesse23. Selon une autre étude de 2019, une augmentation de vitesse de cinq miles par heure est suivie d’une augmentation de 8% des tués sur les routes inter-États et les routes sans croisement à niveau, et d’une augmentation de 3% de la mortalité sur les autres routes23.

Visited 199 Times, 1 Visit today

CASCARET information

Vous pourriez aimer...