Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Texaco

À PROPOS DE LA SOCIÉTÉ TEXAS

Texaco est le nom d’une compagnie pétrolière nord-américaine (mais opérant aussi en Amérique du Sud…). Basée à Harrison, New York, près de White Plains, elle est restée indépendante jusqu’à sa fusion avec Chevron Corporation en 2001.

Son activité principale est la vente de carburant pétrolier au détail dans une chaîne de stations-service. Son produit phare est une essence réputée améliorée par un additif (aujourd’hui le Techron développé par Chevron, qui en 2005 a remplacé le précédent additif (CleanSystem 3). Texaco produisait et commercialisait aussi une huile moteur (Havoline).

La marque Texaco est très présente aux États-Unis, en Amérique latine et Afrique de l’Ouest, et moins en Europe sauf au Royaume-Uni (Texaco / Valero
commercialise Texaco au Royaume-Uni avec environ 1 100 stations-service) et en Belgique.
Longtemps[Quand ?], Texaco est resté la seule compagnie vendant de l’essence dans chacun des 50 États américains, ce qui n’est plus vrai aujourd’hui.

NOTRE ÉTOILE EST NÉE

1902 – 1931

Texaco est né à Beaumont, au Texas,  le 28 mars 1901 (1902 selon les sources). À l’époque, la société, créée par Joseph S. Cullinan, Thomas J. Donoghue, Walter B. Sharp et Arnold Schlaet, s’appelée « The Texas Company », mais lorsqu’un représentant vit l’abréviation « Texaco » dans un télégramme, celle-ci devint son surnom favori.

Logo TEXACO 1903

Logo TEXACO 1903

La première étoile de Texaco arrive en 1903, lorsque John Romeo Miglietta, un employé d’une raffinerie italienne de 19 ans, suggère l’adoptions du symbole à cinq branches en référence à la Lone Star du Texas.
Directeur, en 1909, il y ajouta un “T” vert – un modèle de couleur qu’il a probablement choisie sur le drapeau italien.

Logo TEXACO 1909

Logo TEXACO 1909

En 1905, Texaco s’établit à Anvers (Belgique) sous le nom de Continental Petroleum Company. Elle prendra le contrôle Central Petroleum Company, en 1913.

Logo Texaco 1907-1909

Logo 1907-1909 (www.texacollector.com)

« You can trust your car to the man who wears the star » 
« Vous pouvez faire confiance pour votre voiture à l’homme qui porte l’étoile »

Publicité – 1909

En 1915, un an après l’installation dans de nouveaux bureaux à Houston (au coin de San Jacinto et Rusk), pendait dans chaque station-service un logo qui était imprimé et vernis des deux côtés. L’étoile – avec au milieu le T et entouré en haut et en bas par « Texaco Motor Oils » et « Gasoline Filling Station ».

Au fil du temps, le logo a subtilement évolué.

Texaco Gasoline & Motor Oil Filling Station Porcelain Sign.

Logo 1915

Logo Texaco 1926

Logo 1926

Les produits Texaco sont vendus pour la première fois en Irlande sous la Galena-Signal Oil Company of Ireland Ltd, en 1924. Elle deviendra la Texas Company (of Ireland) Limited 5 ans plus tard.

Texaco devient la 1re compagnie de vente de carburants aux États-Unis, présente dans 48 États (50 après que l’Alaska et Hawaï rejoignirent l’Union en 1959) en 1928.

La Texaco’s corporate achète, en 1931, l’Indian Oil Company, société basée en Illinois, opération qui étend les capacités de raffinage de Texaco et l’implante dans le marché du Midwest en lui donnant les droits sur la production de l’Havoline, une huile-moteur “Wax Free” qui donne à la société une image de qualité.

Illustration TEXACO 1902 (01)
Illustration TEXACO 1902 (02)
Illustration TEXACO 1902 (03)
Illustration TEXACO 1902 (04)

LE CHEF DE LA PERFORMANCE

1932 – 1959

Au fur et à mesure que Texaco s’est développée, son engagement à l’égard de la performance s’est accru. En 1932, elle a introduit l’essence Texaco Fire Chief, un carburant à indice d’octane répondant aux exigences des pompes à incendie, et il le promeut au travers d’un programme radio sur NBC.

Station-service Texaco américain, période de 1930-1945.

L’enseigne à également revu son look, avec la première apparition du « Texaco Type » plaque d’émail blanche avec le nouveau logo et le symbole « Banjo » , en 1936.

Cette même année 1936, Texaco commence à approvisionner en carburant les rebelles nationalistes en Espagne et continuera de le faire durant toute la durée de la guerre, livrant environ 3,5 millions de barils (560 000 m3).

Le marketing East of Suez (à l’Est de Suez) (dont en Asie, Afrique orientale, et Australasie) est confié (toujours en 1936) à une coentreprise créée avec la Standard Oil Company of California (Socal, Chevron) sous la marque Caltex, en échange de l’intégration par Socal de sa raffinerie de Bahreïn et de ses champs pétrolifères d’Arabie dans la coentreprise.

Station Texaco années 30

Station Texaco des années 30

Concept de station Teague

1937, Texaco missionne le designer industriel Walter Dorwin Teague pour créer un nouveau concept de station service moderne.

“Teague” produit un bâtiment fonctionnel blanc avec signalétique visible pour les zones de service “lavage”, “Lubrification”, etc., avec un espace bureau disposant de grandes fenêtre rendant visibles les pneus, batteries, et accessoires en vente, avec des toilettes “hommes” et “femmes” toilettes aux couleurs vertes du groupe.

Teague proposait des carreaux de faïence blanche, mais des variations locales et régionales pouvaient inclure de la brique peinte, du béton, des parpaings ou stuc.

Les autres caractéristiques comprennent l’étoile rouge de Texaco sur la façade, les flancs extérieurs et au-dessus des baies de service, en plus de lettrages rouges “Texaco” au-dessus de la zone de bureaux.

Texaco introduit l’essence « Sky Chief gasoline », un carburant dit de qualité premium à indice d’octane élevé, délivré par une pompe de couleur argentée en contraste avec la pompe rouge “pompier”, ceci jusqu’au début des années 1960.

Logo Texaco 1936-1963

Logo 1936-1963

Logo Texaco 1948 Black T

Logo 1948

La société devient, en 1939, l’une des première compagnies pétrolières à introduire une “salle de repos enregistrée” (“Registered Rest Room”) avec un standard de propreté unique pour toutes ses stations, jusqu’à la crise énergétique des années 1970 (embargo pétrolier).

Texas Company (of Ireland) Limited sera rebaptisée Caltex (Ireland) Limited en 1951.

La Société du Texas change sa dénomination sociale pour « Texaco, Inc », en 1959. La marque Texaco étant la marque par laquelle le public connaissait la société.

Elle proposait alors l’essence la plus vendue aux États-Unis et la seule vendue sous le même nom dans chacun des 50 États des États-Unis.

Logo McColl-Frontenac Oil Company

Texaco fini cette décennie en augmentant son emprise en Amérique du Nord en achetant (1959) le groupe canadien “McColl-Frontenac Oil Company Ltd.”, qui est rebaptisé « Texaco Canada Ltd ».

Pub Texaco & McCOLL-FRONTENAC

Texaco a également racheté Paragon Oil, une des plus grandes compagnies de distribution de carburant du nord-est des États-Unis, en 1959.

Illustration TEXACO 1930 (01)
Illustration TEXACO 1930 (02)
Illustration TEXACO 1930 (03)
Illustration TEXACO 1930 (04)
Illustration TEXACO 1930 (05)
Illustration TEXACO 1930 (06)
Illustration TEXACO 1930 (07)
Illustration TEXACO 1930 (08)
Illustration TEXACO 1930 (09)
Illustration TEXACO 1930 (10)
Illustration TEXACO 1930 (11)
Logo TEXACO années 60

FAITES CONFIANCE À VOTRE VOITURE

1960 – 1980

Les années 1960 ont été marquées par des changements rapides, mais les voyageurs savaient qu’ils pouvaient compter sur Texaco.

La campagne de publicité au long cours « Confiez votre voiture à l’homme qui porte l’étoile », avec une chanson intitulée « The Man who wears the Star » (l’homme qui porte l’étoile), début en 1962 (1961 sur Wikipedia), campagne dont le thème (“Texaco Star Theme”) a été écrit par W.A. Fredricks.

Une version hexagonale du logo (remplace l’ancien logo banjo) sera introduite en 1963, le cercle est remplacé par un hexagone aplati, entourant le mot “Texaco”.
L’étoile apparaissait dans un coin en bas.

Logo TEXACO années 60

Logo TEXACO des années 60

La campagne publicitaire et le nouveau logo vont devenir des icônes pour tout une génération d’automobiliste.

Texaco conclut également, vers 1966, un accord avec Howard Johnson qui propose un hébergement (Howard Johnson motor lodges) et de la restauration, tendance généralisée de l’époque parmi les grandes compagnies pétrolières qui durera jusqu’à la crise pétrolière de 1973.

En 1967, la marque Regent est remplacé par celui de Texaco dans les stations service du groupe au Royaume-Uni.

1964 Texaco gas station

1964 Texaco gas station “Matawan Texaco”

Concept de station Matawan

Texaco introduit un nouveau modèle de design de station services (dit “Matawan”, car créé à Matawan, dans le New Jersey), en 1964. Elle est caractérisée par des mansardes dans le toit, des baies de services déplacées sur le côté de la station et un parement couvrant la plupart des murs extérieurs.

Pour aller plus loin :

Bobe Hope

Il est question de « confier votre voiture à l’homme qui porte l’étoile ». Pendant une décennie, à partir de 1975, Bob Hope est devenu « Monsieur Texaco », en faisant de la publicité pour Texaco dans ses émissions télé.

Texaco Canada Ltd fusionne avec Texaco Explorations Ltd Canada pour former Texaco Canada Inc, en 1978.

Illustration TEXACO 1960 (01)
Illustration TEXACO 1960 (02)
Illustration TEXACO 1960 (03)

Logo TEXACO années 80

PERFORMANCE DE CONDUITE

1980 – aujourd’hui

Catastrophe dite Lake Peigneur

Catastrophe dite Lake Peigneur

Catastrophe dite Lake Peigneur/Jefferson Island disaster

Le jeudi 20 novembre 1980, la mine de sel Diamond Crystal Salt Company sous le lac se remplit d’eau. Une plate-forme pétrolière exploitée par Texaco effectuait alors un forage exploratoire au-dessus de la mine. Le forage a probablement provoqué une chaîne d’événements qui a transformé le lac peu profond d’eau douce en eau saumâtre, créant un trou profond.[…]

Le gouffre qui en résulte a englouti la plate-forme de forage, onze barges contenant des fournitures pour l’opération de forage, un remorqueur , de nombreux arbres et 65 acres (26 hectares) du terrain environnant. Tellement d’eau drainée dans les cavernes que le débit du canal Delcambre qui vide habituellement le lac dans la baie Vermilion a été inversé, provoquant l’écoulement de l’eau salée du golfe du Mexique dans ce qui était maintenant un lit de lac asséché. Ce reflux a créé pendant quelques jours la plus haute cascade jamais vue dans l’État de Louisiane, à 164 pi (50 m), alors que le lac se remplissait d’eau salée du canal Delcambre et de la baie Vermilion. L’air déplacé par l’eau s’écoulant dans les cavernes de la mine a fait irruption à travers les puits de mine sous forme d’air comprimé, puis sous forme de geysers de 120 mètres. […]

Texaco et l’entrepreneur de forage Wilson Brothers ont payé 32 millions de dollars à Diamond Crystal et 12,8 millions de dollars à un jardin botanique et une pépinière à proximité , Live Oak Gardens, dans des règlements à l’ amiable pour compenser les dommages causés.

Pour aller plus loin :

1981 marque l’arrivée du nouveau logo à l’étoile. Un nouveau design, toujours d’actualité, pour les stations service et également mis en place cette année. Il insiste sur les couleurs noire, rouge et ajoute du gris.

À l’occasion de l’avènement du libre-service (1982) qui limite le nombre d’employés et l’exposition de ces employés aux vapeurs toxiques de plomb tétraéthyle et de benzène (qui remplace le plomb comme anti-détonant), les carburants reçoivent de nouveaux noms (ex : le Lead-free Texaco devient Texaco Unleaded, et le Fire Chief devient Texaco Regular, alors que le Super Lead-free Sky Chief devient Texaco Super Unleaded.

Texaco contre Pennzoil

Texaco contre Pennzoil

Plus grand procès civil de l’histoire du droit des États-Unis

Bref résumé des faits : La société Pennzoil a cherché à lancer une prise de contrôle de la société Getty Oil. Les deux sociétés ont conclu un accord écrit provisoire, précisant certaines conditions de la prise de contrôle. Après que toutes les parties concernées aient signé l’accord écrit provisoire, la société Texaco cherche à reprendre la société Getty Oil.

19 novembre 1985, la compagnie Pennzoil (représentée par le fameux litigator de Houston Joe Jamail) gagne contre Texaco à la suite du verdict du plus grand procès civil de l’histoire du droit des États-Unis. Texaco avait signé un contrat d’achat de Getty Oil alors que la société Pennzoil avait elle-même établi un contrat (non signé mais encore juridiquement valable) avec Gordon Getty.

Le jury a accordé à Pennzoil, représenté par Joe Jamail et Baine Kerr , 7,53 milliards de dollars en dommages-intérêts compensatoires et 3 milliards de dollars en dommages-intérêts punitifs.

Pour aller plus loin :

Texaco est au bord de la faillite en 1987 ; la compagnie continue néanmoins ses activités de négoce sous la protection du Droit des faillites américain (« U.S. bankruptcy laws »). Jeudi 7 avril 1988, 6 milliards de dollars sont débités des comptes de Texaco en quelques minutes… La firme du Nord a dû assécher des caisses qui comportaient 4,7 milliards de dollars en liquide et vendre bon nombre de ses vastes possessions, tant aux Etats-Unis qu’à l’étranger, avant de se séparer d’autres intérêts importants.

A la suite de la faillite, Texaco et Saudi Aramco signent un accord pour une coentreprise appelée Star Enterprise dans laquelle Saudi Aramco détiendra 50 % des parts du raffinage de Texaco et de ses opérations de marketing dans l’est des États-Unis.

Texaco introduit, en 1989, son additif System3 gasolines (additif détergent) dans chacune des trois qualités de carburant qu’il distribue, arguant qu’il améliore les performances du véhicule en réduisant les dépôts qui obstruent les systèmes d’injection de carburant.

Cette même années, Texaco Canada Inc est achetée par Imperial Oil et ses activités sont fusionnées avec celles d’Imperial Oil ou bien vendues. Une conversion des station vers la marque Esso sera également effectuée.

La compagnie recevra la médaille nationale des arts National Medal of Arts10 ;

En 2001, Texaco et Chevron ont fusionné pour devenir ChevronTexaco. Peu de temps après, la puissance de nettoyage de Techron à était ajouté à chaque catégorie de notre essence.

Aujourd’hui, la Star de Texaco brille dans 16 États des USA et dans des pays du monde entier. Où que vous soyez, nous sommes prêts à vous aider à arriver là où vous voulez aller – et à obtenir les meilleures performances pour votre voiture.

Illustration TEXACO 1980 (01)
Illustration TEXACO 1980 (02)
Illustration TEXACO 1980 (03)
Illustration TEXACO 1980 (04)

Sources :

Mise-à-jour le