Sylvanus F. BOWSER : première pompe à essence – 1885

Le 5 septembre 1885, SF (Sylvanus Freelove) Bowser (Fort Wayne) vendit, à Jake Gumper propriétaire d’une épicerie à Fort Wayne (dans l’Indiana), sa nouvelle pompe à bras, pour le kérosène.

L’automobile n’était pas encore inventée et l’essence était un sous-produit du raffinage du kérosène pour les poêles et les lampes. Certains de ces équipements pouvaient utiliser de l’essence, mais ce n’était pas très demandé.

À cette époque, les magasin généralistes, les quincailleries ou épiceries vendaient le carburant (un liquide inflammable) de la même manière que les boulons, en le versant directement ou en le transvasant à la main du baril vers les bidons, ce qui entraînait des pertes.

La pompe était, à l’origine, destinée au remplissage des lampes et des poêles au kérosène [pétrole].  Elle avait des valves en marbre et un piston en bois. Avec l’arrivée de l’automobile, elle fut adaptée pour distribuer l’essence nécessaire aux moteurs à combustion.

L'idée lui est venue, racontera plus tard Sylvanus Bowser, par une froide journée de 1885, alors qu'il essayait de puiser l'eau de son puits à Fort Wayne, dans l'Indiana, et que la vapeur qui montait du puits gelait le long de la corde.

Brevet de 1887 de Bowser ...

Bowser avait conçu un dispositif simple pour mesurer et distribuer de manière fiable le kérosène – un produit très demandé comme combustible pour lampes pendant un demi-siècle. Son invention a rapidement évolué pour devenir la pompe à essence avec compteur.

Plusieurs vieilles pompes datant de l’époque où le souci du détail était omniprésent sont aujourd’hui considérées comme des œuvres d’art

Aujourd’hui encore, les pompes à essence en Australie sont appelées « Bowsers ».

Source : americandreamcars.ca via www.autonet.ca, cruise-in.com et aoghs.org

Visited 118 Times, 1 Visit today

Auteur : CASCARET

Créateur du site.
Actuel technicien Tokheim et anciennement chez Lantzerath.

Vous aimerez surement