Huffy crée un vélo jaune avec Tokheim – 1974

Au début des années 70, nous entrions dans un « boom du vélo » et les vélos à plusieurs vitesses disponibles étaient généralement les trois vitesses à transmission interne de Shimano et Sturmey-Archer.

Les systèmes disponibles à l’époque étaient fabriqués au Japon et en Europe.

Le système de transfert de Tokheim fut une tentative pour capturer une partie du marché du vélo peu coûteux. le système n’a plus été fabriqué depuis des années et trouver des pièces est presque impossible.

Ancien logo Tokheim

Tokheim était l’un des leadeur, jusqu’à son rachat et la « fusion » avec Wayne…, dans le domaine de la vente, la gestion de carburants et autres matériel pour stations-services.
Un nouveau nom « Dover », abréviation de Dover Fueling Solutions (DFS), une division de Dover Corporation va progressivement remplacer la marque sur les documents et les matériels.

Table des matières

Le système de changement de vitesse Tokheim® Gear Maker (Fabricant d’Equipements) a révolutionné le changement de vitesse en 1974, et quelle année 74 !

Cannondale a remporté le Kentucky Derby, Richard Nixon était en fonction (une partie de l’année en tout cas), l’OPEP a mis fin au premier embargo pétrolier, le Minnesota a perdu au Super Bowl, et Huffy a sorti un vélo jaune avec le dérailleur Tokhiem. Au fait, ce « Cannondale » était un ongulé, c’est-à-dire un animal à sabots, un cheval, pas un vélo.

« Vélo de femme »

Arrêtons-nous pour apprécier cet exemplaire de vélo et son époque (figure 1). Ce modèle particulier a été fabriqué par Huffy dans l’Ohio, aux États-Unis, et a été acheté au « Target Store » de St. Paul, dans le Minnesota, en 1974. Le cadre de ce vélo était appelé « vélo de fille » ou « vélo de femme ».

Le vélo jaune d'Huffy

Énumérons quelques-uns des détails de ce vélo de la figure 1 :

A : Un film plastique sur le porte-bagages pour protéger le chrome, une touche subtile et agréable de la part de l’usine.

B : Levier de réglage de la hauteur, non pas une attache rapide, mais un levier recouvert de vinyle pour desserrer et serrer la fixation de la tige de selle.

C : Réflecteurs à clip rapides, exigés par la toute nouvelle Commission de sécurité des produits de consommation (CPSC) de 1972.

D : Les bras de frein arrière avaient un support recouvert de plastique vissé aux plaquettes. Il était destiné à servir de support si l’étrier flexible (et le réglage du pivot potentiellement lâche) se déplaçait à tel point que les bras risquaient de heurter le cadre. C’est une solution plutôt pathétique.

E : La couleur, peut-être plus qu’autre chose, rappelle les années 1970. Nous pouvons imaginer cette version de jaune sur une Plymouth Duster, ou peut-être un réfrigérateur. Mais comme un beau détail de finition, notez la bande d’épingle violette, faite à la main à l’usine dans l’Ohio.

F : Les embouts de câble en plastique d’origine sont toujours en place à l’avant et à l’arrière.

G : Huffy, fabriqué dans l’Ohio. Il est clair qu’il ne s’agit pas d’une bicyclette « haute de gamme ». Cependant, à la fin des années 1980, Huffy proposait des vélos personnalisés en fibre de carbone, une idée en avance sur son temps.

Visited 169 Times, 1 Visit today

Auteur : CASCARET

Créateur du site.
Actuel technicien Tokheim et anciennement chez Lantzerath.

Vous aimerez surement