LE RÊVE DU COLLECTIONNEUR, UN DIORAMA À L’ÉCHELLE 1/1 – 1935/40

Superbe réalisation que cette station ESSO des années 1935/40.
Tom Westbrook, un homme d’affaires l’a racheté dans les années 1990 et l’a restaurée pour donner ce que vous nous pouvons voir aujourd’hui.

Station des années 1935/40, Westbrook's ESSO...

Retrouvez ici l’histoire de la station Esso de Westbrook,

racontée par Jonathan Rundle du site jontheroadagain.com.

logo Jon THE ROAD AGAIN
.

Ouverte en 1926, la station a commencé sa vie sous le nom de Loar’s Service Station. L’histoire raconte que deux amis,  Loar et Englehart, ont décidé d’ouvrir la station ensemble.

Un vendeur de Standard Oil leur a dit qu’une grande autoroute inter-États allait traverser cette région, juste dans le secteur de Kingwood. Ils l’ont acheté, mais la route n’a jamais vue le jour.

Après la grande dépression, les deux hommes ont réalisé que la station ne pouvait pas fournir un revenu suffisant pour deux familles. Ils ont décidé de tirer à pile ou face pour la station – M. Loar remporta le tirage au sort.

Pourquoi est-il écrit Westbrook's Esso Station ?

Tom Westbrook, un homme d’affaires né et vivant à Kingwood, a racheté la propriété dans les années 1990 et l’a restaurée pour en faire ce que vous voyez aujourd’hui.

Retour aux années 30

M. Westbrook a les pompes, les panneaux et les souvenirs qui vous ramèneront dans les années 30, quand un gallon d’essence coûtait moins de 25 cents (env. 4,44$ en 2022 pour 3,8l / 1,15$ pour 1l).

À l’intérieur de la station se trouvent des cartes, des globes de pompes à essence, des panneaux de signalisation, des calendriers et bien d’autres choses de cette époque oubliée des stations-service.

À l’arrière, adossées au garage voisin, vous trouverez encore plus de souvenirs provenant de stations-service de différentes époques.

Visited 157 Times, 1 Visit today

CASCARET information

Vous pourriez aimer...