Compagnie Navale des Pétroles (CNP) – 1931

1931, la CFP crée la Compagnie Navale des Pétroles (CNP)

Le transport de pétrole sur un navire

Le transport de pétrole sur un navire remonte à la civilisation grecque et les « bateaux à feux », vers −670 ; toutefois, le pétrole était utilisé comme une arme et non comme une marchandise. Au XVIIIème siècle, en Chine, des jonques en transportaient aussi en vrac, certaines étant prévues à l’origine pour transporter de l’eau. Vers la même époque, les Perses en transportaient sur la mer Caspienne, les Russes sur la Volga et les Birmans sur l’Irrawaddy.

Cependant, c’est avec le développement du transport transatlantique que le navire pétrolier proprement dit apparaît.

Le début du transport du pétrole sur l’eau remonte au XIXème siècle, avec le percement d’un des premiers puits en Pennsylvanie, aux États-Unis, en 1859 : les barils sont alors transportés sur des barges le long de la rivière Allegheny, puis par chemin de fer. La demande commence alors à venir de l’Europe et la nécessité de navires pouvant transporter le pétrole en sécurité se fait sentir. La difficulté est alors d’autant plus grande qu’il s’agit d’un marché instable, aux prix fluctuants.

En 1864, à peine cinq ans après, environ 100 000 tonnes par an sont exportées vers l’Europe. Ne voulant pas prendre trop de risques, les armateurs préfèrent le transport en barils ou en bidons, sur des voiliers, les navires à vapeur étant encore chers. Les barils risquant de fuir, ils sont entreposés à l’avant pour éviter la contamination du reste du cargo. Les barils étant aussi longs à charger et décharger, susceptibles de s’enflammer, prenant de la place au détriment du pétrole lui-même, ils ne représentent pas une bonne solution.

Différentes idées apparaissent vers 1865 pour stocker le pétrole en vrac. L’idée est de pomper le pétrole dans de grandes cuves intégrées au navire, au lieu de le charger par petites quantités. Les premiers essais sont peu concluants, comme pour la Fanny française qui part de Philadelphie en 1880 pour ne pas arriver, avec un chargement de brut stocké à même la coque. Ce n’est qu’au xxe siècle que les coques en acier seront utilisées pour le transport direct de pétrole.

De la CNP à Total - Compagnie Française de Navigation

En 1924, la Compagnie Française des Pétroles (CFP) est fondée par le Gouvernement français pour gérer les productions de pétrole du Moyen-Orient donnés à la France après la 1ère guerre mondiale. Elle créera en 1931 la Compagnie Navale des Pétroles (CNP).

L’Emile-Miguet est alors le plus gros pétrolier du monde (21 600 tpl), lancée en 1937 est l’un des 2 navires de la flotte. Il sera torpillé par le sous-marin U-48, le 12 octobre 1939. Il transportait 137 000 barils de pétrole et d’essence de Corpus Christi (États-Unis) et Kingston (Jamaïque) au Havre.

La flotte comptera, en 1957, 16 navires, 21 navires en 1960 et sera la 3ème flotte française avec 348 mtx deux ans plus tard. Elle transportera 2% du pétrole français en 1966. 

La compagnie fusionnera, en 1978, avec la Compagnie Auxiliaire de Navigation pour donner naissance à la Total – Compagnie Française de Navigation.

Les dates clefs...

  • 1931 : la CFP créera la Compagnie navale des pétroles (CNP).
  •  La France reste encore à la pointe de la technogie pour le transport du pétrole brut avec le lancement de pétroliers « géants ». Le premier pétrolier français de la flote, l’Emile Miguet  sera le plus grand du monde, à son lancement en 1937, avec 176 mètres de long et à un tirant d’eau de 9,75 mètres.
  • L’Emile Miguet sera torpillé et mitraillé par le U-48 Allemand deux ans seulement après son inauguration.
    Le pétrolier Emile Miguet en mer (© wiki.totalenergies.com)
    Le pétrolier Emile Miguet en mer (© wiki.totalenergies.com)
  • 1954 : la Compagnie Navale des Pétroles lance, depuis la Ciotat, le pétrolier BIBLOS.
  • 1957 : 16 navires.
  • 1960 : 21 navires.
  • 1962 : 3e flotte française avec 348 mtx.
  • 1966 : Transporte 2% du pétrole français.
  • 1978 : Fusion avec la Compagnie Auxiliaire de Navigation pour donner Total – Compagnie Française de Navigation.

Envie de lecture :

Visited 200 Times, 2 Visits today

CASCARET information

Créateur du site.
Actuel technicien Tokheim et anciennement chez Lantzerath.

Vous pourriez aimer...