Les premiers garages automobiles – 1898

Les ateliers de réparation ont fait leur apparition et se sont multipliés de par le monde en même temps que l’automobile a commencé à se banaliser à compter du début du xxe siècle, passant du statut de curiosité très onéreuse à celui de bien de grande consommation, progressivement accessible au plus grand nombre.

Entre 1898 et 1914les premiers garages automobiles voient le jour. Ils sont dépositaires à la fois de l’essence et de l’huile, stockées et livrées en bidons de 2 à 5 litres.

Un premier garage à Saint-Nazaire

L'une des premières automobiles, celle du grand-père Pineau qui, en 1898, faisait figure de promoteur
L’une des premières automobiles, celle du grand-père Pineau qui, en 1898, faisait figure de promoteur

AUGUSTE PINEAU  (1858 – 1954), en 1895 achète un grand terrain rue Alcide Benoist, près de la place Marceau et y construit son atelier. En 1899, il achète une voiture De-Dion Bouton à Paris, et 48heures après, arrive à St-Nazaire.

Le premier garage mécanique automobile de la ville est créé.

Le ravitaillement

Pompe à essence 1898
Pompe à essence 1898

Étant donné que l’automobile est très gourmande en carburant, la nécessité de moyen de ravitaillement se fait sentir.
Initialement, les conducteurs transportent eux-mêmes du carburant ravitailleur, qu’ils se sont procurés chez le pharmacien.

Un jeune norvégien dénommé John J. Tokheim recherchait un moyen d’améliorer la méthode du “drum and spigot”, littéralement “bidon à robinet” pour distribuer de l’essence et du pétrole. En 1898, il inventa la « Tokheim Dome Oil Pump » (pompe à essence en dôme).
Le succès remporté par son invention entraîna la création de la société Tokheim Manufacturing à Cedar Rapids, Iowa en 1901. En 1918, l’entreprise fut rachetée et déménagea à Fort Wayne, Indiana.

Visited 124 Times, 1 Visit today

CASCARET information

Vous pourriez aimer...