Berlin 1936, la première auto 4 cylindres à moteur diesel – 1936

Le domaine d’application de l’invention du moteur diesel par Rudolf Diesel était restreinte à l’industrie et à la grosse machinerie. Après son succès, le gasoile fut adoptée par tous les constructeurs automobiles. Malgré des soucis, il reste économe.

Le brevet Diesel

Rudolf Diesel posa le brevet du moteur diesel en 1892. Il équipait au début des machines industrielles, des locomotives, des bateaux et des camions. La formule du moteur à carburant diesel demande plus de précision en conception et en usinage du bloc moteur, la culasse, les pistons et le vilebrequin.

Pour aller plus loin : RUDOLF DIESEL ET LE « MOTEUR À HUILE LOURDE »

Les premiers essais diesel

Peugeot, le constructeur français était le premier à travailler sur l’idée de trouver un autre carburant que l’essence. Avec l’ingénieur Tartarin, il fabrique un prototype en 1921 qui fonctionnait au gas-oil. Les tests ont été faits sur Paris Bordeaux, l’engin roulait 48 km/ h de moyenne. Les allemands de Mercedes ne lâchent pas le duel. En 1935, ils en équipèrent des taxis de quatre cylindres. Ce moteur ne consommait que 9.5 litres aux 100 km. Alors qu’un moteur essence consommerait 13 litres.
Rudolf Diesel

La naissance de la Mercedes 260 D

Mercedes-Benz 260 D

Les chauffeurs des taxis allemands en 1935, étaient contents du rendement du moteur diesel.

L’année suivante en 1936, elle fait descendre au marché une diesel :  la Mercedes 260 D. Montée sur la carrosserie de sa sœur, la type 230, six cylindres essence, elle crée la surprise.

Malgré la guerre qui interrompt la production, Mercedes arriva à produire 2000 exemplaires.

La ruée vers le diesel

Depuis 1949, les constructeurs allemands ont retrouvé le gout du diesel. Ils commencent avec la 170 D. Et dés lors, Mercedes continue à fournir des moteurs diesel et en équiper ses modèles. Avec le turbo, le moteur diesel est plus nerveux et moins polluant. 20 ans après, le reste des européens finissent par adopter le gas-oil. Les crises du pétrole: de 1973 et 1979, les ont aidés à se convertir à ce carburant qui reste plus économe. En France, 63 % des voitures neuves sont équipées d’un diesel en 2016, 33,9% en 2019, passant à 30,4% en 2020 et 13% en 2021.

Pour aller plus loin : Automobile : le déclassement du diesel et Essor des ventes de voitures neuves à motorisations alternatives en 2020

Visited 177 Times, 1 Visit today

CASCARET information

Vous pourriez aimer...