Première pompe à essence – 1901

L’année 1901 sera marquée par le premier brevet pour une pompe à essence.
Quelques années auparavant, d’autres pompes (par S.F. Bowser…), modifiées, furent créée pour distribuer le premier carburant de l’histoire de l’automobile (plus connu sous le nom de Kérosène), mais toujours sans comptage.

Un nouveau moyen de faire le plein

Étant donné que l’automobile est très gourmande en carburant, la nécessité d’un nouveau moyen de ravitaillement se fait sentir.

Initialement, les conducteurs transportent eux-mêmes du carburant ravitailleur, qu’ils se sont procurés chez le pharmacien.

Un jeune norvégien dénommé John J. Tokheim, travaillant dans une entreprise mécanique, est amené à manipuler régulièrement l’essence stockée dans son atelier. Néanmoins, il est conscient du risque que constitue le stockage de ce liquide inflammable dans un lieu où de nombreuses étincelles surgissent de toutes parts. En 1898, il imagine ainsi une cuve de stockage enterrée à l’extérieur de l’usine, relié par une pompe à eau modifiée. Cette même année, il inventa la « Tokheim Dome Oil Pump » (pompe à essence en dôme). Son invention lui confère un avantage supplémentaire : celui de connaitre précisément la quantité de carburant distribuée.

Le succès remporté par son invention entraîna la création de la société Tokheim Manufacturing à Cedar Rapids, Iowa en 1901.

Plans de brevet pour le modèle 1901 de Tokheim.
Modèle 4. Garage privé longue distance
équipement de stockage (© antiquevintagegasp.wixsite.com)

Le brevet déposé en 1901, la première pompe à essence est nait.

TOKHEIM (USA, Fort Wayne, Indiana)

« Tokheim Dome Oil Pump » (pompe à essence en dôme)

Visited 163 Times, 1 Visit today

CASCARET information

Vous pourriez aimer...