Accords de Bretton Wood – 1944

Les accords de Bretton Woods, issus de la conférence de Bretton Woods qui s’est tenue au Mount Washington Hotel, à Bretton Woods, dans le New Hampshire (U.S.A.), du 1er au 22 juillet 1944, sont des accords économiques ayant dessiné les grandes lignes du système financier international mis en place après 1944.

Leur objectif principal est de mettre en place une organisation monétaire mondiale et de favoriser la reconstruction et le développement économique des pays touchés par la guerre. Ils sont signés après trois semaines de débats entre 730 délégués représentant l’ensemble des 44 nations alliées. Un observateur soviétique est également présent.[…]

Pour empêcher les dévaluations monétaires, les accords lient toutes les devises au dollar par un taux de change fixe. Le dollar reste alors la seule devise convertible en or. Les devises peuvent s’échanger librement sans en faire varier le cours.

Création de deux organismes

Deux organismes voient le jour lors de cette conférence, et sont toujours en activité :
  • Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) aujourd’hui connue sous le nom de banque mondiale et composé de quatre autres institutions qui sont : l’Association internationale de développement (IDA) créées pour lutter contre la pauvreté en apportant des aides, des financements et des conseils aux États en difficulté, la Société Financière Internationale (IFC), l’Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA) et le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI).
  • le Fonds monétaire international (FMI).

Un troisième organisme aurait dû être créé, chargé du commerce international. Mais en l’absence d’accord, il ne verra le jour qu’en 1995 avec la création de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) après les cycles de négociations de l’accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT).

Le FMI existe toujours alors que le BIRD intègre désormais la Banque mondiale.

Les accords de la Jamaïque

Les accords de la Jamaïque, le 8 janvier 1976, mettent définitivement fin à la parité fixe. Les devises mondiales reprennent leur cours flottant. Cependant, le dollar reste la monnaie de référence, par exemple pour acheter du pétrole.

Visited 236 Times, 2 Visits today

CASCARET information

Vous pourriez aimer...