Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Aster-Boutillon

Création de la société Aster-Boutillon

1920 marque la fusion entre Aster et Boutillon, deux fabricants français, sous le nom d’Aster-Boutillon. Les deux marques garderont néanmoins leur identité propre vis à vis de la clientèle en commercialisant des modèles différents.

Un article de la revue Route Nostalgie nous parle de l’existance, dans les années 30, à l’époque où la « la mode est au bi-jaugeur », d’une société Henri Boutillon.

En 1936, les établissements Boutillon mettent au point la pompe « Volucompteur ». Homologué officiellement par circulaire ministérielle, ce volucompteur indique le prix de vente au litre, la quantité débitée et le prix à payer. Cette cabine de distribution d’essence évoluera à travers le temps mais le principe est resté le même jusqu’à aujourd’hui.

Affiche volucompteur Boutillon, 1952

Affiche volucompteur Boutillon, 1952


Boutillon au 44ème salon de l’auto de Paris de 1957

Showroom Boutillon salon de l'auto, Paris 1957

Showroom Boutillon salon de l’auto, Paris 1957

Verso carte postale Showroom Boutillon salon de l'auto, Paris 1957

Verso carte postale Showroom Boutillon salon de l’auto, Paris 1957


Cette carte postale représentant le showroom Boutillon du 44ème salon de l’auto de Paris [« Salon de l’automobile (du 3 au 13 octobre), du cycle et du motocycle (4 au 14 octobre) » didiertougard.blogspot.com] avec toutes les pompes P500 , P600 et tous les pétroliers avec lesquels Boutillon avait un contrat de fournisseur.

« Petite histoire pas banale pour celle ci, j’ai fait cet achat aux états unis…. Que faisait donc cette carte postale aux US?? En retournant cette carte, on peut lire un petit message de politesse envoyé à la société Gilbert & Barker à Springfield dans le Massachusetts… de la part d’Henri Boutillon avec sa signature. Cette carte est certainement unique. » Joël


La fin d’ASTER-BOUTILLON

Logo Schlumberger

Logo Schlumberger

Aster-Boutillon est vendue au groupe Schlumberger en 1972, formant la division nomée RPS.

Sources :

  • www.fondationberliet.org
  • chevy57.free.fr
  • L’article Bref historique de la vente d’essence en France, de la revue Route Nostalgie
  • www.nasdaq.com
  • Mise-à-jour le