Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

PetroFina : plus de 80 ans d’histoire

PetroFina : plus de 80 ans d’histoire

(Source :TOTAL.COM 06 Mai 03)

Petrofina : plus de 80 ans d’histoire.

Petrofina 1920Petrofina 1920 (2)

25 février 1920 : Un groupe d’investisseurs anversois fonde la Compagnie financière belge des pétroles – qui prend rapidement le nom de son adresse télégraphique, PetroFina.
Première activité : explorer, produire et raffiner en Roumanie via la société Concordia.

Mai 1920 : PetroFina et la Pure Oil of Delaware fondent Purfina, chargée de la distribution en Belgique et en Hollande.

En 1923, Purfina est une filiale à 100 % de PetroFina


Petrofina 1920 (3)Petrofina 1920 (4)

Le pétrole lampant, conditionné au dépôt d’Anvers, est vendu en bouteille dans les épiceries. Une part importante du marché de Purfina.

Amarré au dépôt pour produits finis de Neder-over-Hembeek, le bateau Président Francqui assure les liaisons avec l’Orient.

En 1923, l’achat de l’usine et de la petite raffinerie d’Ertwelde ouvre la voie des lubrifiants automobiles, des huiles médicinales et des produits comestibles.


Petrofina 1950

Petrofina 1950

1950 : L’ouverture sur le monde

Petrofina 1950 (1)Petrofina 1920 (2)

Premier objectif de l’après-guerre : l’intégration industrielle qui passe par la maîtrise du raffinage. La Société industrielle belge des pétroles – SIBP – est fondée à Anvers en 1949 et commence à produire dès 1951.

Le Congo, l’Angola, l’Afrique Equatoriale Française et la Tunisie constituent le pôle africain du Groupe. On y développe l’exploration, la production et la distribution.



Petrofina 1950 (3)Petrofina 1920 (4)

Les années 50 marquent l’ouverture sur le monde.

PetroFina, lancée dans l’exploration et la production, réalise des découvertes capitales, notamment au Mexique. Le Canada, l’Angola et l’Egypte suivront avec autant de succès.

Labofina s’installe à Neder-over-Hembeek en 1954. Les simples tests de qualité ont fait place à la recherche intégrée, au service de l’industrie et du client.


1954 : Cap sur l’international

Petrofina 1954

Le réseau se développe partout en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique.

Le produit et le service sont orientés vers le client.
Ainsi le Groupe anticipe-t-il l’explosion du marché de l’automobile.

PetroFina fait ses premiers pas en pétrochimie.
L’intégration industrielle progresse, à l’aube de la civilisation du plastique.

Proche de la SIBP, l’usine Petrochim renforce ses installations d’Anvers.

Petrofina 1954 (2)

L’achat de Cosden Chemicals inaugure l’entrée du Groupe dans la pétrochimie aux États-Unis.

Le brut et les produits finis de PetroFina sont acheminés sur des bateaux comme le Reine Fabiola, baptisé en 1964.

Je me disais : “il faut aller en Amérique.” Laurent Wolters.


1960 : la conquête de territoires nouveaux

Petrofina 1960Petrofina 1960 (2)

PetroFina explore un nouveau marché en pleine expansion : l’avitaillement des aéroports dans le monde.

Belgochim est établi à Feluy. C’est le début des activités dans cette région de la Belgique.
Labofina – futur Fina Research – Montefina et Sigma s’y installeront à leur tour.


Cadeau FINA : un bateau gonflable

Cadeau FINA : un bateau gonflable


Petrofina 1960 (campagne"Bonnes Vacances")

Les bouées, les dauphins et les matelas de la campagne “Bonnes Vacances” envahissent les plages d’Europe.
Pour des années…

PetroFina se lance dans l’exploration en mer du Nord et découvre de nouveaux gisements de gaz en zone britannique, dès 1966.

Station FINA années 60

Station FINA années 60


1972 : diversifier pour résister

Ekofisk et ses champs satellites symbolisent l’essor de l’exploration en mer du Nord. Un gazoduc relie le site à Emden en Allemagne, un pipe-line amène le brut à Teeside en Grande-Bretagne.


Petrofina 1972 (secteur peinture)Petrofina 1972 : Adolphe Demeure de Lespaul

PetroFina opère une diversification réussie dans les peintures et Sigma, groupe d’origine néerlandaise, étend ses activités dans toute l’Europe.

Le Groupe se déploie sous la direction d’Adolphe Demeure de Lespaul.

La vente fructueuse des activités de la Canadian PetroFina permet à PetroFina de traverser la crise des années 70, en renforçant ses atouts, notamment aux États-Unis.

Petrofina 1972 :  Super Grade

Petrofina 1972 : Super Grade


1988 : la consécration et l’affirmation d’une volonté de progrès

En rachetant la totalité de la Société industrielle belge des pétroles, PetroFina confirme sa présence dans le raffinage européen.

Petrofina 1988 (chimie)Fina Italiana exploration /  production en Italie (Tempa Rossa)


En chimie, PetroFina mise en Europe et aux États-Unis sur trois produits-vedette : PS, PP et PEHD.

Fina Italiana ouvre l’ère de l’exploration et de la production en Italie. La société connaît un premier succès en 1990 à Tempa Rossa.



1991 : Fina Europe construit une nouvelle usine de lubrifiants à ErtweldePetrofina 1988...

En 1991, Fina Europe construit une nouvelle usine de lubrifiants à Ertwelde. Cette unité ultra-sophistiquée est le noyau de la production et de la vente de produits d’une renommée internationale.

Le 4 février 1993, le Roi Baudoin visite Fina Research à Feluy et le Centre de Formation de Seneffe.

Fina sponsor

Fina sponsor automobile


1995 : un développement tourné vers l’avenir

Petrofina - 1995 : adaptation de la raffinerie d'AnversPetrofina 1960 (2)

En 1994, le premier Eurodialogue qui réunit à Seneffe les représentants des filiales européennes de PetroFina illustre la mobilisation des ressources humaines, la première richesse de PetroFina.

L’adaptation de la raffinerie d’Anvers à la conversion profonde permet d’anticiper les évolutions du marché et porte son efficience à un niveau record.





Fina Fina  :  Fond de Mécénat

1997 : introduction de Fina au New York Stock Exchange.

Tout comme le personnel, les actionnaires et le client, la communauté est partenaire de l’entreprise. Le souci du Fonds de Mécénat est de s’associer à ses problèmes, à ses espoirs et à ses joies.


1999 : Rapprochement de Total et de PetroFina : Le Groupe prend le nom de Totalfina


2000-2003 : le début d’une nouvelle ère

2000 : Rapprochement de Totalfina et d’Elf Aquitaine : Naissance de TotalFinaElf, 4e pétrolier mondial.
Objectif : créer un leader pétrolier mondial, un Groupe plus vaste, plus solide, plus compétitif et capable de traiter d’égal à égal avec les géants du secteur.

Thierry Desmarest, Président-Directeur général du Groupe depuis 1995

Thierry Desmarest,
Président-Directeur général du Groupe depuis 1995

2003 : TotalFinaElf devient Total. Au terme de deux fusions accomplies, le Groupe manifeste ainsi sa volonté de répondre durablement par l’innovation et l’action aux besoins des hommes en énergies.

Mise-à-jour le