Première voiture électrique (abouti) de l’histoire – 1881

La voiture électrique est souvent perçue comme une invention récente ou comme la voiture de demain. En réalité, elle existe depuis le XIXème siècle : la concurrence entre voitures thermiques et électriques ne date donc pas d’hier.
Depuis de nombreuses décennies, des inventeurs des quatre coins du globe ont cherchés à innover dans l’automobile. Et c’est au moment de la naissance des premières pompes à essence qu’arrive la voiture électrique.

Les premiers prototypes...

... avec batteries non rechargeables ...

Les premiers prototypes de véhicules électriques ont fait leur apparition aux alentours des années 1830. Comme c’est le cas pour de nombreuses inventions, les historiens ne parviennent pas à définir avec exactitude la date et l’identité de l’inventeur de la voiture électrique. C’est en effet un sujet qui porte à débat, néanmoins nous pouvons donner le mérite à plusieurs personnes.

Tout d’abord, Robert Anderson, un homme d’affaires écossait, a mis au point une sorte de carriole électrique en 1830, fonctionnant grâce à huit électro-aimants alimentés par des piles non-rechargeables. Puis, vers 1835, l’américain Thomas Davenport conçoit le premier moteur électrique utilisable industriellement et crée une petite locomotive électrique.

Logo du site amisdelamesure.metrodiff.org
Logo du site amisdelamesure.metrodiff.org

Ces deux véhicules électriques sont donc le début de la voiture électrique, mais qui utilisaient des batteries non rechargeables.

En 1859, le français Gaston Planté invente la première batterie rechargeable au plomb acide, qui sera améliorée en 1881 par l’électro-chimiste Camille Faure. Ces travaux ont permis d’améliorer considérablement les batteries et ainsi donner un avenir prometteur à la voiture électrique.

... avec batteries rechargeables - l’avènement de la voiture électrique

Grâce aux travaux réalisés sur les batteries, les premiers modèles crédibles de voitures électriques voient le jour.

On retrouve tout d’abord le modèle créé par Camille Faure dans le cadre de ses travaux sur la batterie, avec ses collaborateurs également français Nicolas Raffard, ingénieur en mécanique et Charles Jeantaud, constructeur automobile.

Gustave Trouvé, ingénieur électricien et concepteur d’engins électriques, améliore un moteur électrique développé par Siemens en l’alimentant avec un accumulateur. Ce moteur était d’abord adapté à la barque puis monté sur un tricycle anglais de marque CoventryEn 1881, ce tricycle électrique est présenté comme la première voiture électrique de l’histoire à l’Exposition Internationale de l’Électricité à Paris (du 15 août 1881 au 15 novembre 1881).

Cette même année, William Ayrton et John Perry, deux ingénieurs anglais, présentent également un tricycle électrique. Ce véhicule était plus avancé que celui réalisé par Gustave Trouvé : une autonomie d’une vingtaine de kilomètres, une vitesse pouvant atteindre les 15 km/h, un véhicule plus maniable et même équipé de phares.

Étant donné que le tricycle de William Ayrton et John Perry était plus abouti que celui de Gustave Trouvé, certains historiens le retiennent comme la première voiture électrique et notamment le musée allemand Autovision.

Visited 148 Times, 1 Visit today

Auteur : CASCARET

Créateur du site.
Actuel technicien Tokheim et anciennement chez Lantzerath.

Vous aimerez surement